guerre


guerre
Guerre, Bellum, Militia, {{t=g}}gérron,{{/t}} idem valet quod Arma. Inde nostrum Guerre.
Guerre aspre, Acre bellum.
Guerre assopie, Bellum restinctum.
Une guerre à laquelle on s'est servi de Serfs, ou faite par les Serfs, Bellum seruile.
Une guerre en laquelle les gens de guerre se sont portez vaillans et diligens, Impigra militia.
Guerre entouillée, Bellum inuolutum.
Une guerre entre deux peuples, ou Princes, Duellum.
Guerre fort à craindre, Formidolosissimum bellum.
Guerre mortelle, Internecinum bellum, Pestiferum bellum.
Guerre necessaire et bonne pour venger et punir quelques fautes faictes, Bellum expiabile.
Une guerre obstinée qui dure et persevere tousjours, Bellum inexpiabile.
Guerre où le souldard a meilleur parti, Militia honoratior.
Guerre par laquelle les choses sacrées sont pillées, Bellum sacrilegum.
Une guerre par laquelle une partie est totalement destruicte, Internecinum bellum.
Guerre presque mise à fin, Bellum impulsum, Bellum affectum et pene confectum.
Guerre prolongée jusques à la nuict, Extractum certamen vsque ad noctem.
La guerre que font les Escumeurs de mer, Bellum piraticum.
Une guerre que noz alliez nous font: ou que les alliez font les uns contre les autres Sociale bellum.
Guerre qui donne frayeur et fait trembler de peur, Horrificum bellum.
Guerre qui dure long temps, Longinquum bellum.
Guerre sur la mer, Classicum bellum, Bellum nauale, Naumachia.
Guerre tres-difficile, Bellum difficillimum.
Aller à la guerre, Ire in aciem.
Aller à la guerre au nombre des gens de pied, Merere pedibus, Facere stipendia pedibus.
Qui est long temps sans aller à la guerre, Infrequens miles.
Cette maladie m'a empesché et gardé d'aller à la guerre, Me bello subtraxit hic morbus.
Vouloir eviter d'aller à la guerre en faisant semblant d'estre fol, Militiam subterfugere simulatione insaniae.
Se tenir loing et n'aller jamais à la guerre, Abesse a bello.
Apprendre le fait de la guerre, Rem militarem discere.
Apprester et machiner la guerre, Coquere bellum.
Assopir une guerre commencée, Opprimere bellum exortum.
S'attendre d'avoir la guerre, Praesumere spe bellum.
On est en danger d'avoir la guerre par les Tarquins, Bellum imminet ab Tarquiniis.
Denoncer la guerre à aucun, Denunciare vel indicere bellum, Clarigare.
Se deporter de la guerre, Bellum deponere, Ab armis recedere, Armis abstinere.
Entreprendre la guerre et la commencer, Bellum suscipere, Capessere bellum, Bellum sumere.
Entretenir la guerre, Bellum alere.
Esmouvoir la guerre, Bellum commouere, Mouere bellum et ad bellum.
Tu as esmeu cette guerre, Huius belli tu semen fuisti.
A fin qu'on n'estime point la guerre si grand cas, Ne tanti bellum putetur.
Esteindre et appaiser une guerre, Bellum extinguere.
Qui n'est point moins à estimer en fait de guerre que son pere, Belli laude non inferior quam pater.
Estre à la guerre soubs la charge d'aucun Capitaine à la soulde d'un peuple, Roy, Empereur, ou autre, Stipendium sub aliquo facere.
Tu es cause de cette guerre, Huius belli tu semen es.
Il est ennuyé de la guerre. Cepit eum taedium belli.
Estre exempt d'aller à la guerre, Vacationem militiae habere.
Exempt d'aller à la guerre, Immunis militia.
Estre exercité à la guerre, Habere vsum belli.
Estre soy-mesme en la guerre pour garder les ennemis n'entrent, Intercludere corporibus suis aduentum inimicorum.
Faire desconfiture de gens de guerre, Cladem inferre.
Faire durer la guerre et ne vouloir point combattre à outrance, Bellum ducere.
Qui ont la charge d'aller cercher et faire eslite de gens pour mener en guerre, Conquisitores.
Faire guerre, Arma inferre, Gerere bellum, Belligerare, Moliri bellum, Conficere bellum, Capere arma, Bellare.
Faire la guerre à autruy, Cum aliquo bellum ducere, vel committere, Persequi aliquem bello, Bello cum aliquo contendere.
Faire la guerre doucement, Bellum molliter gerere.
Venir à enseignes desployées à l'encontre de son païs, et luy faire la guerre, Signa patriae inferre.
Contraindre aucun à faire la guerre, Eripere pacem alicui.
N'estre point d'opinion et d'advis de faire la guerre, Abesse a bello.
Il ne cessoit de faire la guerre, quelque hyver qu'il feist, Nec vllo tempore hyemis belli opera remittebat.
Faire chose concernant l'estat de la guerre, Praestare operam in re militari.
La guerre est finée avec les Grecs, et sont vaincuz, Debellatum est cum Graecis.
Ils eussent finé la guerre, De manibus arma cecidissent.
Quasi forger et machiner une guerre, Bellum conflare.
Lascher les gens-d'armes sur l'ennemy, In hostem emittere equites.
Commencer a lever gens de guerre, Delectum militum instituere.
Mener la guerre, Rem vel res gerere, Bellum capere, Bellum indicere, Bellare.
Cependant que Alexandre le Grand menoit la guerre en ce païs là, Alexandro magno res ibi gerente.
Qui met à fin la guerre, et gaigne l'honneur d'estre venu à chef de toute la guerre, Confector belli.
Vespasian avoit presque mis à fin la guerre avec les Juifs, Profligauerat bellum cum Iudaeis Vespasianus.
Se porter en guerre de telle sorte qu'on ne nous sçauroit reprendre, Lubrice versari in bello.
Faire laisser au Roy toutes autres choses pour penser au fait de la guerre, Auertere Regem in cogitationem belli.
La guerre desja ouverte, Bello commisso. B. ex Liuio.
Je l'ay prins en guerre, Eum bello cepi.
Prolonger la guerre, Bellum ducere.
Recommencer la guerre, et la remettre sus, Bellum instaurare, Bellum redintegrare.
Reculer ou refuser d'aller à la guerre, ou de faire autre chose, Detrectare militiam.
Renouveler la guerre, Bellum reparare.
S'accoustumer à la guerre, Assuescere bella animis.
Ils s'efforcent d'aider à cette guerre, Ex animo et opibus in id bellum incumbunt.
Se mener la guerre, et se tormenter soy-mesme, Bellum sibi indicere.
Tourner la guerre contre aucun, Bellum in aliquem intendere.
Ne se trouver point en la guerre de peur, Bello propter timiditatem deesse.
Soustenir la guerre, Praelia sustinere.
Suyvre la guerre, Militare.
Il est survenu une guerre, Obortum est bellum.
Il fut à la guerre sous la charge d'Hasdrubal, Sub Hasdrubale Imperatore meruit.
Il fut à cette guerre-la, et à la soulte, Meruit stipendia in eo bello.
Legion ayant desja suyvi la guerre huict ans, Octauo iam stipendio functa legio.
Venir à bout de la guerre, Conficere bellum.
Appartenant à la guerre, Ars duellica, vel bellica.
Cheval de guerre, Bellator equus.
Compagnon de guerre, Commilito.
Compagnie de guerre, Commilitium.
Cornet de quoy mesme on usoit en la guerre, Buccina.
Une crainte de grande guerre nous menace, Impendet belli magni timor.
Deniers ordonnez pour la guerre, AErarium militare.
Veu les grands empeschemens des guerres qu'ils avoient sur les bras, Cum tantum belli in manibus esset.
Fautes et pertes qu'on reçoit en la guerre, Offensiones belli.
Les jeunes compagnons de guerre, Militaris aetas
Bande de gens de guerre, Copia, vel Copiae copiarum.
Gens de guerre ayans double portion de vivres de la munition du camp, Armaturae duplices.
Gens de guerre armez à la legiere, qui portoient fondes, pierres, et autres choses: comme aujourd'huy haquebutiers, Velites, Ferentarij.
Les gens de guerre à qui on a fait faire le serment, Sacramenta.
Homme de guerre, Bellator, Militaris homo, Miles.
Tout homme de guerre qui se part sans congé, Desertor miles.
Tout homme qui n'est point homme de guerre, Paganus.
Né aux armes et à la guerre, Bellicosus.
Qui n'est point propre à la guerre, Imbellis.
Tout instrument de guerre pour jetter loing pierres, boulets et semblables, Tormentum.
Instrument de guerre ayant forme d'un Scorpion, Scorpio.
Instrument de guerre à mettre les murs par terre, Aries, Ballista.
Un instrument de guerre ancien, pour tirer loing des dards et telles choses, Catapulta.
Instrument de guerre fait de bois, sous lequel se mettoient les gens de guerre, pour avec moins de danger approcher à rompre les murs, Vinea.
Inventeur de faire instrument de guerre, Machinator bellicorum instrumentorum.
Le lieu où sont assis les instrumens de guerre à ruer jus les murailles, Ballistarium.
Police, ou fait de guerre, Bellica disciplina.
Le soing de la guerre les fit sortir et mit aux champs, Effudit omnes studium certaminis.
A cause de la guerre il targea cinq jours, Propter rationem belli quinque dies commoratus.
Apres que par la longue guerre qu'ils avoient eu ensemble, commencerent à entendre le langage les uns des autres, Iam per longinquitatem belli, commercio sermonum facto.
Apres la guerre achevée et finée, Perpetrato bello.
Quand les gens de guerre ne se tiennent point en leur garnison, Militum vagationes.
Quand une guerre pullule, et s'espand d'un lieu en autre, au moyen du voisinage et de l'alliance, Contagio belli.
Quand les gens prins et levez pour le fait de la guerre prestoient le serment accoustumé entre les mains de leur capitaine, ou autre ayant pouvoir de le recevoir, Dicere sacramento.
Quand un homme de guerre a servi son temps, et a son congé, Emeritum stipendium.
Quand il n'est plus nulle mention de guerre, Bellum restinctum.
La guerre devient plus cruelle et plus aspre, Pugna crudescit.
Toute l'Italie est pleine de guerre. Flagrat bello tota Italia.
La guerre estant par tout allumée, Quum cuncta bello arderent.
Ce qu'un homme de guerre acquiert à l'occasion de la guerre, Castrense peculium.
Pour chasque homme de guerre, In militem.
Qui fait guerre, Belliger.
Qui ne cognoist rien au fait de la guerre, Rudis rei militaris.
Vaillant en guerre, Bellicosus.
La victoire de toute guerre est incertaine, et peut estre autant à l'un qu'a l'autre, Communis omnis belli Mars.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • guerre — [ gɛr ] n. f. • 1080; frq. °werra I ♦ 1 ♦ Lutte armée entre groupes sociaux, et spécialt entre États, considérée comme un phénomène social. « La guerre est un mal qui déshonore le genre humain » (Fénelon). « Quelle connerie, la guerre » (Prévert) …   Encyclopédie Universelle

  • guerre — GUERRE. s. f. Querelle entre deux Princes, entre deux Estats souverains, qui se poursuit par la voye des armes. Guerre sanglante. guerre juste. guerre injuste. longue guerre. guerre civile. guerre intestine. guerre estrangere. guerre entre les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Guerre — (französisch für Krieg) steht für Croix de Guerre, französischer Orden Dépôt de la guerre, Archiv im französischen Kriegsministerium Guerre ist der Familienname von Martin Guerre, (1524– nach 1560), französischer Bauer Martin Guerre (Musical)… …   Deutsch Wikipedia

  • Guerre de — Vendée et Chouannerie de 1832 Guerre de Vendée et Chouannerie de 1832 Informations générales Date Mai Juin 1832 Lieu Vendée militaire, Bretagne Issue Victoire des Orléanistes Belligérants …   Wikipédia en Français

  • Guerre — (fr., spr. Gähr), 1) Krieg; 2) (G. à la poule), eine Art Billardspiel, s. Billard IV. C) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Guerre — (franz., spr. gǟr , vom altdeutsch. werra), Krieg; g. à outrance, g. à mort, Krieg bis aufs Messer; g. de plume, Federkrieg, literarische Fehde; à la g. comme à la g.! oder: c est la g.! im Kriege gilt Kriegsgebrauch …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Guerre — (frz., spr. gähr), Krieg; G. à outrance (spr. utrángß), Krieg bis aufs Messer; nom de g. (spr. nong, Kriegsname), s.v.w. Pseudonym …   Kleines Konversations-Lexikon

  • guerre — GUERRE: Tonner contre …   Dictionnaire des idées reçues

  • Guerre — Guerre, Guerra Voir Laguerre …   Noms de famille

  • Guerre — Ancien monument soviétique à la gloire de la force armée …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.